LES PROPOSITION DE MARINE LEPEN POUR LA REUNION

8 février 2012

l'actu

Invitée sur le plateau du Journal Télévisé d’Antenne Réunion, la candidate à l’élection présidentielle du Front National s’est exprimée sur différents dossiers touchant la Réunion. Se disant favorable à la suppression de l’octroi de mer, la candidate pense également avoir la solution pour faire baisser le prix des carburants à la Réunion. 

Qualifiant les militants communistes qui ont perturbé sa visite à Saint-Louis de « quelques hystériques », la présidente du Front National a affirmé que les Réunionnais ne pouvaient s’identifier à ces personnes. « Je connais bien la Réunion, je viens, je crois pour la quatrième fois« , a souligné Marine Le Pen.

Antenne Réunion : Est-ce que vous espérez obtenir des parrainages pour votre candidature à la Réunion ? 

Marine Le Pen  : Je l’espère, c ’est l’idée de la démocratie qui est en cause. Il y a 20% des Français qui s’apprêtent à voter pour moi. En démocratie, tout le monde doit pouvoir voter pour qui il veut et les maires sont les garants de la démocratie et je compte sur leur courage malgré les pressions de ces quelques énergumènes pour qu’ils assument leur rôle d’élus. Je suis venue parler aux Réunionnais. Je suis venue leur dire que la chômage, la baisse du pouvoir d’achat ne sont pas une fatalité mais sont le résultat de choix économiques désastreux pris par les gouvernements en place, mais qu’il y a un autre chemin à prendre.

Antenne Réunion : Il y a 122 240 chômeurs à la Réunion, une hausse de 5,5% en 2011. Comment comptez-vous enrayer ce phénomène ? 

Marine Le Pen : A la Réunion comme ailleurs, en mettant en place un patriotisme économique et un patriotisme social,c ’est à dire en accordant aux Français une priorité d’accès à l’emploi, en protégeant les produits réunionnais de la concurrence internationale et en créant un couloir commercial privilégié avec la métropole. D’abord, je veux redonner aux Réunionnais comme à tous les Français du pouvoir d’achat. Je vais mettre en place 200 euros net d’augmentation du salaire.

Que vous allez financer comment ? 
Marine Le Pen : Que je vais financer grâce à une contribution sociale à l’importation sur les produits qui sont importés dans notre pays et qui font une concurrence déloyale à nos travailleurs et à nos entreprises et qui sont à l’origine de l’augmentation du chômage.


C’est une taxe qui s’ajoutera à l’octroi de mer ? 
Marine Le Pen : Non, non, à mon sens il faut au contraire aller vers sa suppression.

Si vous supprimez l’octroi de mer, vous augmentez les prix de 10% et vous supprimez des emplois. 

Marine Le Pen  : Ah, bon si je supprime une taxe, j’augmente les prix ?

Oui, madame, puisque c’est grâce à l’octroi de mer que l’application de la TVA à taux réduit est possible. 

Marine Le Pen : Enfin, je ne suis pas là pour vous dire, ce que je vous donne d’une main, je vais vous le reprendre de l’autre, car cela l’UMP et le PS le font très bien. Je veux redonner du pouvoir d’achat par ces 200 euros, mais également par la revalorisation des petites retraites.

Comment ? 
Marine Le Pen  : Je financerais cela par une économie globale par l’immigration. L’immigration coûte 70 milliards d’euros par an, notamment l’immigration clandestine.

Est ce que vous avez des chiffres qui montrent que l’immigration plombe l’économie réunionnaise ?  LES PROPOSITION DE MARINE LEPEN POUR LA REUNION dans l'actu

Marine Le Pen : Evidemment, toute immigration clandestine est une ponction sur les budgets qui sont les nôtres, puisque par définition nous avons un système égalitaire qui fait que les clandestins ont accès à toute une série de droits. Je n’ai pas de haine, ni de xénophobie. (…) Mais je pense que mes compatriotes doivent bénéficier de la solidarité nationale.

Dernière question, à la Réunion, l’actualité, c’est le dossier sur le prix des carburants. Est ce que vous avez une solution pour que le prix des carburants baisse ?

Marine Le Pen : Oui, je l’ai déjà proposé il y a déjà 8 mois. J’ai demandé à ce qu’on baisse les taxes prélevées par l’Etat sur l’essence, puisqu’elles représentent 60% du coût global et que cette taxe soit contrebalancée par une taxe exceptionnelle des grandes compagnies pétrolières et gazières qui font des milliards de bénéfices, et je pense que dans le contexte actuel, elles pourraient faire un effort.

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

LIFE&NEWS |
ecolenormaledinstitutricesd... |
colineetlili |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | m00de
| totalclash
| calvados14